Comment gagner de l’argent supplémentaire à Singapour, c’est-à-dire, en plus de nos salaires (dans le bon sens)?

Il existe de nombreuses façons de gagner de l’argent côté légitime, en jouant sur la nature innée d’un Singapourien.

#1

La première façon est d’être tuteur. Les parents à Singapour sont très «kiasu», comme les indigènes aiment le dire. Essentiellement, cela signifie la peur d’échouer ou la peur de passer à côté. Ainsi, lorsque leurs enfants ne font pas d’exception à l’école et que les rêves d’un médecin ou d’un avocat dans le ménage diminuent lentement, les mamans tigrées (et parfois les papas) se tournent vers des tuteurs étudiants.

Donc, si vous êtes un jeune homme comme moi, avec des notes assez décentes, vous pouvez gagner jusqu’à 50 $ à 80 $ par heure de tutorat. C’est vrai, c’est le montant que les parents sont prêts à payer pour essayer de ramener leur enfant sur un pied d’égalité, ou donner à leur enfant déjà brillant un avantage concurrentiel.

# 2

Les Singapouriens adorent faire la queue pour ce qu’ils veulent, ce dont ils ont besoin ou ce dont ils n’ont pas besoin. De toute façon, ils feront la queue. Si c’est gratuit, c’est la meilleure raison de faire la queue pour nous.

Mis à part les cadeaux, les Singapouriens aiment aussi les concerts. Pour être en mesure de voir leurs idoles préférées de près et personnelles, les gens sont prêts à passer 12 heures à faire la queue afin d’avoir la priorité en entrant dans le moshpit du concert.

C’est là qu’interviennent les personnes qui veulent de l’argent liquide et qui sont douées pour l’attente.

Les Singapouriens sont littéralement prêts à payer 200 $ ou plus, si je ne me trompe pas, pour que quelqu’un fasse la queue pour eux. Et lorsque l’heure d’entrée approche, ils paient la personne qui fait la queue et prennent position en première ligne.

Gagnant-gagnant pour les deux parties hein?

# 3

Singapour, étant métropolitaine et bien développée, accueille chaque année une multitude d’événements. Et avec le grand nombre d’événements à grande échelle, il n’est pas étonnant que les organisateurs d’événements publient fréquemment des annonces en ligne à la recherche de personnes qui ont besoin d’argent, pour tenir des stands ou distribuer des dépliants.

Ces événements durent souvent quelques jours au maximum, ce qui représente un engagement faible, mais une récompense monétaire assez décente à la fin du quart de travail.

//

Je suis sûr que ce sont aussi des emplois secondaires, mais ce sont les principaux qui sont souvent annoncés ou entendus ici à Singapour. 🙂

uber mange. 10 $ par livraison, 6000 $ de plus par mois, temps partiel